Les orchidées des Mauges

      Les orchidées attirent l’œil du promeneur par la morphologie et les couleurs de leurs fleurs. Elles sont souvent décrites comme une des familles des plus belles plantes à fleurs.
En France, on peut observer environ 160 espèces. Sur le territoire des Mauges, par la diversité des biotopes présents, on peut rencontrer environ 22 espèces (nombre à vérifier). On les trouve par exemple en sous-bois, sur des coteaux, en prairies humides, sur les bords des routes, dans les jachères...

Cette page a pour objectif de vous présenter les espèces existantes dans les Mauges. Les orchidées y sont classées par genre, avec un texte de présentation pour chaque espèce.
Les différentes photos ne sont pas mises en ligne dans le but de permettre l'identification des orchidées. La reconnaissance d'une espèce doit se faire à partir de livres spécialisés.

Si lors d'une de vos promenades, excursions ou prospections, vous rencontrez des orchidées, et que vous souhaitez des informations, une confirmation de détermination, ou juste signaler la présence d'espèces, n'hésitez pas à me contacter : Van Kalmthout Eric sur natureric@bbox.fr

 Genre Dactylorhiza

  •  Dactylorhiza maculata subsp. ericetorum ou l'Orchis des bruyères.
Cette orchidée, à l’inflorescence dense pouvant porter jusqu'à plus de 40 fleurs, pousse dans les milieux tourbeux, à sol acide. On la rencontre dans les landes, les prairies humides ou les milieux forestiers. Ses fleurs sont d'un aspect pâle avec des dessins sur le labelle peu marqués par rapport au type (Dactylorhiza maculata subsp. maculata). On la distingue de loin dans les hautes herbes, accompagnée en général d'Anacamptis laxiflora, par sa tige élancée haute d'environ 60 cm.

 

Genre Orchis

  • L'Orchis mascula ou Orchis mâle :

Floraison : d'avril à fin mai

L'Orchis mâle, appelé aussi Pentecôte ou Satiron, est une orchidées des plus communes des Mauges. On la trouve sur des milieux aussi divers que les bords de routes, les prairies de fauches, les coteaux herbeux. L'espèce est très variable par la couleur de ses feuilles (maculées ou non), par la taille de son inflorescence et la coloration de ses fleurs allant de rose pâle (rarement blanc) à rouge terne.



  • L'Orchis simia ou Orchis singe :

Floraison : de mi-avril à juin

L'orchis singe est une espèce préférant les milieux calcaires de pleines lumières ou légèrement ombragés. Cette orchidée a la particularité de commencer sa floraison par les fleurs sommitales de l'épi. Si l'espèce est nommée ainsi, c'est que sa fleur peut faire penser à la silhouette d'un primate, avec les bras et les jambes ballants. L'espèce est peu variable, seule la coloration des fleurs peut passer de rouge vif à blanc pur.




Genre Ophrys

  • L'Ophrys aranifera ou Ophrys araignée :

Floraison : de mi-mars à fin avril


L'Ophrys araignée est une espèce préférant les milieux calcaires bien exposés au soleil. Comme tous les ophrys, ses fleurs arborent une stratégie bien particulière pour attirer les insectes ou autres pollinisateurs. Le labelle (un pétale développé, en partie basse sur la fleur) s'habille de poils et d'un dessin (la macule) pour augmenter les chances de pollinisations par des petites abeilles : les andrènes.




  • L'Ophrys insectifera ou Ophrys mouche :

Floraison : de mai à juin
  
L'ophrys mouche est très caractéristique de la famille des Ophrys : la ressemblance avec les insectes qu'elles imitent est flagrante sur cette espèce. L'Ophrys mouche se reconnaît par sa hampe florale élevée où les fleurs y sont dispersées, par sa macule argentée rectangulaire sur un labelle rougeoyant divisé en 4 lobes, et par la présence de pétales fins et longs faisant penser à deux petites antennes d'insectes.





 
Genre Anacamptis

  • L'Anacamptis coriophora ou Orchis punaise :

Floraison : de fin avril à juin

L'orchis punaise est une orchidée rare, menacée en France par la disparition de son milieu, les prairies humides. Sa présence dans les Mauges est exceptionnelle et reste très peu connue. Sa petite taille (moins de 50 cm de haut) et ses fleurs ne dépassant pas 1 cm n'aident pas à la trouver dans des zones de grandes herbes.
Son nom provient de son odeur peu agréable, une odeur de punaise, que l'on compare souvent à sa "sœur" l'orchis parfumé (Anacamptis coriophora subsp fragans) au parfum vanillé.
L'espèce possède des fleurs serrées, trilobées (découpées en 3 parties) aux couleurs généralement rouges violacées.



  • L'Anacamptis laxiflora ou Orchis à fleurs lâches :

Floraison : d'avril à juin

L’Orchis à fleurs lâches est une orchidée poussant en milieux humides, principalement sur des prairies détrempées. Elle est généralement présente en population importante, et se repère par sa teinte rouge violet foncé. L'espèce, haute d'environ 60 cm, porte une inflorescence "laxiflore" (les fleurs sont espacées sur l'épi), avec des fleurs à labelle pincé, à partie centrale blanche, contrastant avec le reste de la fleur.

 

Le coin des hybrides

Les orchidées peuvent s'hybrider entre elles, par le biais des pollinisateurs qui volent de fleurs en fleurs, allant quelques fois d'une espèce à l'autre. Il y a 2 grands types d'hybrides : les intragénériques (entre 2 espèces du même genre) et les intergénériques (entre 2 espèces de genres différents).


  • L'hybride Orchis x bergonii est le croisement entre l'Orchis anthropophora et l'Orchis simia. La notation d'un hybride est la suivante : Orchis anthropophora x O.simia ( = Orchis x bergonii )




  • L'Orchis x alata est une hybridation entre l'Anacamptis morio et l'Anacamptis laxiflora.